L’Ifop sonde un autre institut

Deuxième acquisition de l’année pour Dentressangle Initiatives dans les instituts d’études. La holding d’investissement de la famille Dentressangle, actionnaire majoritaire depuis 2013 d’A+A Research, spécialiste des études pour l’industrie pharmaceutique et médicale, va racheter la totalité des titres de l’IFOP, un institut généraliste. La cible appartenait essentiellement à Laurence Parisot, ainsi qu’à un ancien manager anglais plus opérationnel et très minoritaire. Capextens, la société de gestion de Dentressangle Initiatives, entre à hauteur de 52 %, accompagnée de Pierre Pigeon (28 %) et A+A Research (20 %). Pour rappel, Pierre Pigeon est le co-fondateur et dirigeant d’A+A Research. Aucun montant sur cette transaction, financée uniquement sur fonds propres et encore soumise à la consultation du comité d’entreprise, n’est dévoilé par les parties prenantes. C’est Norbert Dentressangle qui avait initié ce rapprochement auprès de Laurence Parisot.

La cible de 35 m€ de chiffre d’affaires en 2016, ayant renoué avec les bénéfices après s’être séparé de filiales déficitaires en Argentine et au Canada, apporte par ailleurs son implantation en Chine où travaillent 20 de ses 200 salariés. À l’inverse, l’Ipsos n’était pas présent aux États-Unis, contrairement à A+A qui y emploie 30 personnes sur 140. L’institut d’études pour l’industrie pharmaceutique et médicale réalise 28 m€ de chiffre d’affaires pro forma. Une fois ces deux acquisitions digérées, le pôle études de Dentressangle Initiatives se remettra en quête de nouvelles cibles dans ces divers secteurs, en recherchant toujours une dimension internationale.